Rachatcredit » Finance » Comment diminuer les mensualités d’un crédit ?

Comment diminuer les mensualités d’un crédit ?

Pour réaliser un projet d’achat immobilier, contracter un crédit peut se révéler indispensable. Cependant, au cours de la période de remboursement de prêt, un emprunteur pourra subir de nombreux changements qui l’incitent à revoir les conditions de remboursement de son crédit. Est-il possible de diminuer les mensualités d’un prêt immobilier ? On vous dit tout en quelques lignes. 

L’intérêt de diminuer les mensualités d’un crédit

Source image : pixabay

Les mensualités désignent la somme que l’on paie chaque mois pour le remboursement d’un prêt. Elles sont constituées de : 

Cela peut vous intéresser : Quel taux pour un regroupement de crédits ?

  • Une partie du remboursement du capital.
  • Des intérêts.
  • Des divers frais financiers.

Lors de la signature du prêt, la banque remet à l’emprunteur un tableau d’amortissement qui fixe le montant de ses échéances de remboursement mensuel. Faire baisser ses mensualités est indispensable pour de multiples raisons. De nombreuses situations encouragent les souscripteurs à revoir leur mensualité : 

  • Changement de situation personnelle ou professionnelle.
  • Baisse du pouvoir d’achat.
  • Diminution du reste à vivre.
  • Alléger leur budget.

De nos jours, de nombreux établissements de prêt proposent des conditions de mensualités beaucoup plus flexibles. Même avec un taux fixe, il est possible pour les emprunteurs de revoir leur mensualité et leur durée. Au fait, diminuer les mensualités d’un crédit part du principe de remboursement anticipé. Plusieurs situations existent pour diminuer les mensualités d’un crédit et réduire son taux d’endettement. 

A découvrir également : Quand faut-il faire un rachat de crédit ?

Diminuer les mensualités d’un crédit : négocier le meilleur taux

Même avec un taux fixe, il est possible de bénéficier d’une réduction des taux. Il est alors conseillé de faire une demande auprès de sa banque afin de renégocier son prêt immobilier. L’idée est donc de demander un prêt sans intérêt ou presque. Pour la démarche, il faut d’abord se référer au TAEG qui est le coût réel de l’emprunt. Ce coût réel regroupe : 

  • Les intérêts.
  • Les assurances.
  • Les garanties.
  • Les frais annexes.
  • Les frais de dossier.

Il faut donc obtenir ce TAEG pour pouvoir comparer son offre aux taux du marché. C’est à partir de ces données que l’on va pouvoir présenter les bons arguments à la banque pour demander un nouveau taux de crédit. 

Diminuer les mensualités d’un crédit en négociant les frais de dossier

Pour diminuer les mensualités d’un crédit, il faut renégocier les frais de dossier. En effet, les frais de dossier sont négociables. On peut supprimer les frais ou les réduire jusqu’à 50 %. Pour obtenir cette ristourne, il est conseillé de souscrire une autre assurance autre que celle proposée par l’organisme de prêt.

Diminuer les mensualités d’un crédit en faisant un rachat de crédit

Il existe plusieurs façons de réduire les mensualités d’un prêt.  Parmi les plus avantageux est le rachat de crédit. En effet, en faisant racheter son crédit, l’emprunteur pourra alors : 

  • Faire baisser ses mensualités.
  • Bénéficier d’un meilleur taux.
  • Prolonger la durée de remboursement.

Le rachat de crédit consiste à regrouper tous les crédits en un seul crédit. Cela implique quelques changements sur les conditions de remboursement, car on ne paie qu’une seule mensualité tous les mois et on peut aussi repousser la durée de remboursement pour quelques années supplémentaires.

Diminuer les mensualités d’un crédit en réduisant la durée d’emprunt

Pour bénéficier des conditions avantageuses, on peut aussi réduire la durée de l’emprunt. Il faut savoir que : 

  • Plus la durée de remboursement est réduite, plus le coût du prêt le sera aussi.
  • Plus la période de remboursement sera longue, plus le remboursement des intérêts sera important. 

En d’autres termes, chaque mois, on rembourse une part d’intérêts et une part de capital emprunté. Lorsqu’on emprunte sur une durée courte, le taux sera revu au plus bas. Si on réalise un emprunt sur une longue durée, la banque applique toujours les fameuses primes de risque afin de couvrir les éventuels défauts de remboursement. 

Enfin, on peut aussi faire baisser le taux de son assurance emprunteur en résiliant son contrat par exemple ou en présentant les bons arguments à sa compagnie d’assurance. 

Source image à la une : pixabay